La lettre de la présidente - décembre 2016

 Cher(e)s adhérent(e)s, cher(e)s ami(e)s du Groupe d'Histoire des Zones Humides.

 

L' année 2016 est en passe de s'achever, et avant la tenue de l'Assemblée Générale le 13 décembre prochain à Paris, où nous ne manquerons pas de revenir sur ces éléments, nous souhaitons vous adresser ce message faisant le point sur  les activités menées par le GHZH au cours de ces derniers mois et annoncées, en leur temps,  sur le site.

 

L'année 2016 s'est ouverte sur la journée d'études le 28 janvier, consacrée à  Usages et Représentations des zones humides d'hier à aujourd'hui : un enjeu de politique environnementale, organisée en partenariat avec le Comité Histoire, la Direction de l'eau et de la biodiversité du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, dans le cadre des manifestations de la Journée Mondiale des Zones Humides. Les actes de cette journée sont en cours de publication dans la revue Mémoire du Comité Histoire ( parution prévue début 2017).

 

Le 22 mars dernier, à Marseille, deux de nos adhérents Najet Aroua (Ecole d'urbanisme d'Alger) et Rémy Simonetti (université de Padoue) ont organisé en partenariat avec l'IMéra- université d'Aix-Marseille, une journée d'études consacrée aux Zones humides, objets d'études interdisciplinaire. Bon nombre de membres du GHZH ont participé à cette réflexion sur l'importance et les difficultés de la mise en oeuvre d'approches interdisciplinaires pour l'étude de ces espaces.

 

La journée de terrain organisée par Sylvain Dournel  et qui s'est déroulée le 31 août dans la Dombes a été une belle réussite au vu de la qualité des différentes interventions et visites qui ont rythmé la journée. Et nous remercions encore très chaleureusement nos partenaires locaux, chercheurs ( Gaëtan Bailly, Laurence Bérard, Isabelle Rousselle) et acteurs du terrain telle la Fondation Pierre Vérots, qui ont contribué à cette magnifique journée. La revue en ligne Zones humides Infos a proposé de consacrer un cahier thématique à cette journée.

 

 Le mois d'octobre a été riche en manifestations pour lesquelles les membres du GHZH ont été sollicités.  Le GHZH a été partenaire du colloque Géohistoire de l'environnement et des paysages (12-14 octobre) organisé par nos collègues du laboratoire GEODE de Toulouse. Plusieurs membres du groupe ont communiqué ou assuré la présidence (Sylvain Dournel, Bertrand Sajaloli, Sylvie Servain-Courant, Philippe Valette), de sessions consacrées aux cours d'eau et aux zones humides qui furent les plus importantes du colloque en nombre d'interventions.

 

Les 19 et 20 octobre, au 8ème séminaire Ramsar France qui s'est tenu à Pont-Audemer (PNR des Boucles de la Seine Normande) consacré à Valorisation des sites Ramsar: appui au développement des territoires, sont intervenus Olivier Cizel et Marie-Christine Marinval.

 

En 2017, plusieurs manifestations sont prévues sur lesquelles nous ne manquerons pas de revenir rapidement. La première d'entre elles a d'ores et déjà été annoncée sur le site  : à Orléans les 16-18 mars.

 

Globalement, nous ne pouvons que nous réjouir de la multiplication et de la diversification de nos activités notamment l'ouverture vers les gestionnaires, faisant du GHZH un lieu d'échanges entre scientifiques et acteurs de la politique des milieux humides, de confrontation des connaissances sur la dimension historique des questions, sur les enjeux du temps présent et les organisations à prévoir pour s'adapter aux évolutions futures de ces milieux notamment dans le contexte du changement climatique.

 

Nous ajoutons que si le GHZH offre un visage dynamique, c'est qu'il est l'affaire de tous : ne manquez pas de continuer à le faire vivre en pensant ... à adhérer ou à renouveler votre adhésion auprès de Fabrice Grégoire et à nous faire parvenir toutes vos bonnes idées.

 

A bientôt

 Corinne Beck, présidente du GHZH au nom du bureau