La lettre du président- avril 2017

Cher(e)s adhérents(e)s, cher(e)s ami(e)s du Groupe d'Histoire des Zones Humides,

Lors de l'Assemblée générale du 13 décembre 2016, j'ai eu l'honneur d'être élu Président du GHZH, succédant  à Corinne Beck qui a, pendant plus de trois, assuré cette tâche et donné un formidable élan à notre association. C'est en droit-fil de son action, et toujours à ses côtés puisqu'elle troque avec moi les fonctions de vice-présidente, que je débute ce mandat !

Que de projets réalisés depuis 2013 en effet ! Remontons le temps... 

Du 16 mars au 18 mars 2017 s’est tenu aux Musées des Beaux Arts d’Orléans un colloque international co-organisé par le GHZH, l’université d’Orléans et la ville d’Orléans intitulé Orléans et les villes fleuves du monde. Histoires d’eau et d’art durant lequel poètes, historiens de l’art, littéraires, historiens, archéologues et géographes ont confronté leurs visions culturelles des territoires de l’eau. Le succès fut tel que la ville d’Orléans a proposé d’ériger cette manifestation en rendez-vous biannuel. Les prochaines rencontres auront donc lieu en septembre 2018 !

Le mois d'octobre 2016 a été riche en manifestations pour lesquelles les membres du GHZH ont été sollicités.  Le GHZH a été partenaire du colloque Géohistoire de l'environnement et des paysages (12-14 octobre) organisé par nos collègues du laboratoire GEODE de Toulouse. Plusieurs membres du groupe ont communiqué ou assuré la présidence (Sylvain Dournel, Bertrand Sajaloli, Sylvie Servain-Courant, Philippe Valette), de sessions consacrées aux cours d'eau et aux zones humides qui furent les plus importantes du colloque en nombre d'interventions. Les 19 et 20 octobre, au 8ème séminaire Ramsar France qui s'est tenu à Pont-Audemer (PNR des Boucles de la Seine Normande) consacré à Valorisation des sites Ramsar: appui au développement des territoires, sont intervenus Olivier Cizel et Marie-Christine Marinval.

Le 31 juillet 2016, la Journée-terrain du GHZH a eu lieu à la Fondation Pierre Vérots en Dombes où nous avons été guidés dans cette magnifique région d’étangs par Benoît Castanier (dont nous venons d’apprendre la soudaine disparition) et toute l’équipe de la Fondation. Conférences (de Gaëtan Bailly, Laurence Bérard, Isabelle Rousselle), visites d’étangs, rencontres avec des gestionnaires ont été d’autant plus agréables que le soleil d’été était au rendez-vous ! La revue en ligne Zones humides Infos a proposé de consacrer un cahier thématique à cette journée.

Le 22 mars 2016, à Marseille, deux de nos adhérents Najet Aroua (Ecole d'urbanisme d'Alger) et Rémy Simonetti (université de Padoue) ont organisé en partenariat avec l'IMéra- université d'Aix-Marseille, une journée d'études consacrée aux Zones humides, objets d'études interdisciplinaire. Bon nombre de membres du GHZH ont participé à cette réflexion sur l'importance et les difficultés de la mise en oeuvre d'approches interdisciplinaires pour l'étude de ces espaces.

Le 28 janvier 2016, la journée Usages et représentations des zones humides d’hier à aujourd’hui : un enjeu de politique environnementale co-organisée par le GHZH et Comité d’Histoire du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a rassemblé plus de 100 personnes à la Tour Séquoia de la Défense à Paris qui abrite le Ministère. Les actes de cette journée sont en cours de publication dans la revue Pour Mémoire.

Le 22 juin 2015, le workshop sur Les deltas méditerranéens. Impact de l’anthropisation sur le fonctionnement naturel d’un delta, co-organisé par le GHZH, la Zone Atelier Bassin du Rhône et le laboratoire CNRS ESPACE a permis à Paul Allard (administrateur du GHZH) et à Anne Rivière-Honneger de réfléchir aux menaces anthropiques affectant les deltas et à les définir comme des objets d’études pluridisciplinaires dans le cadre du colloque européen IS RIVERS

Les 8 et 9 octobre 2014, la Journée de terrain (et de dégustation !) Zones humides, produits alimentaires et gastronomie, animée par Olivier Cizel et Jean-Michel Derex, s’est déroulée à Bellay dans l’Ain, la patrie de Brillat-Savarin. Les actes viennent d’être publiés et sont disponibles sur ce site.

Le 14 mars 2014 à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, le GHZH s'est associé au RUCHE ( Réseau Universitaire de Chercheurs en Histoire de l'Environnement) pour l'organisation d'un colloque portant sur Zones humides et pouvoirs territoriaux.

Du 11 au 13 avril 2013, le GHZH a organisé un colloque international intitulé Géohistoire des risques et des patrimoines naturels fluviaux. Des milieux ligériens aux autres espaces fluviaux européens à Orléans en collaboration avec la Zone Atelier Loire. Les actes ont été publiés dans la revue en ligne développement Durable des Territoires

(https://developpementdurable.revues.org/10324)

Du 26 au 31 août enfin, le colloque international Regards croisés sur les zones humides nord-américaines et européennes s’est déroulé au Québec. Organisé par l’Université de Laval, la Dalhousie University et le GHZH, ses actes sont à présent en ligne sur le site des Cahiers de géographie du Québec 

http://www.cgq.ulaval.ca/numero_courant.html

 

 À ces riches événements s’ajoutent maintenant de très nombreux projets organisés par des membres du GHZH comme le colloque Ecosystem Services in European Floodplains animé par Dario Canzian qui se tiendra à Padoue du 16 au 19 mai 2017 et auquel participent des membres du GHZH.

Et se profilent aussi la Journée de terrain du GHZH  des 15 et 16 septembre 2017 à la Maison du Lac de Grand Lieu dans cette merveilleuse Réserve Naturelle qui fut la propriété de Guerlain, le colloque Archéologie et Zones Humides qui aura lieu du 9 au 11 novembre 2017 au centre archéologique européen de Bibracte dans le PNR du Morvan… et de nombreux autres projets dont ce site vous informera régulièrement ! Ces projets sont ouverts à tous, et ce quelque soit leur âge et leur statut... Une des volontés les plus fortes du GHZH est en effet de maintenir une vive convivialité et de constituer un lieu de rencontres pour toutes les sensibilités et les expériences.

Globalement, nous ne pouvons que nous réjouir de la multiplication et de la diversification de nos activités notamment l'ouverture vers les gestionnaires, faisant du GHZH un lieu d'échanges entre scientifiques et acteurs de la politique des milieux humides, de confrontation des connaissances sur la dimension historique des questions, sur les enjeux du temps présent et les organisations à prévoir pour s'adapter aux évolutions futures de ces milieux notamment dans le contexte du changement climatique.

Pour conclure, je reprendrai les paroles de Corinne Beck : « si le GHZH offre un visage dynamique, c'est qu'il est l'affaire de tous : ne manquez pas de continuer à le faire vivre en pensant ... à adhérer ou à renouveler votre adhésion auprès de Fabrice Grégoire et à nous faire parvenir toutes vos bonnes idées ».

 Et à vivre avec nous, à ressentir, à connaître ces lieux d'eau si attirants !

Au plaisir de nos échanges

Le Président du Groupe d’Histoire des Zones Humides

Bertrand Sajaloli